Stade Toulousain : Peato Mauvaka à plein régime

Le talonneur toulousain, titulaire ce dimanche, a profité des blessures de ses partenaires pour faire son trou. Au point de figurer dans la liste des joueurs suivis pour le Mondial.

Peato Mauvaka (ballon en mains) lors du match face à Clermont (47-44) le 14 avril. Le talonneur toulousain, qui a disputé 20 matches cette saison toutes compétitions confondues, va honorer sa onzième titularisation aujourd'hui. (M.Blondeau/Icon Sport)

Stade Toulousain : Peato Mauvaka à plein régime

Le talonneur toulousain, titulaire ce dimanche, a profité des blessures de ses partenaires pour faire son trou. Au point de figurer dans la liste des joueurs suivis pour le Mondial.

Peato Mauvaka ne s'y attendait pas du tout. Comment aurait-il pu deviner qu'il figurerait sur une liste élargie de soixante-cinq joueurs suivis par le staff des Bleus en vue de la Coupe du monde au Japon (20 septembre-2 novembre), lui qui n'était que le troisième talonneur du Stade Toulousain en début de saison ? « C'est juste énorme pour moi, confie-t-il dans un sourire. Je n'y pensais pas, mais maintenant que j'ai vu la liste, j'y pense tous les jours. » Et pourquoi pas, après tout ? Au regard des derniers mois, ce joueur de vingt-deux piges ne semble pas avoir moins d'atouts que ses concurrents Bourgarit (La Rochelle), Ivaldi (Lyon) ou Lespiaucq-Brettes (Pau) pour devenir le troisième « talon » des Bleus derrière les intouchables Guirado et Chat. « On verra, dit-il. C'est déjà bien d'être dans cette pré-liste. Avec les blessures de Julien (Marchand) et Leo (Ghiraldini), j'ai bénéficié de plus de temps de jeu et j'ai pu montrer tout ce que je savais faire. »

commentaires (1) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
LOURAVI le 19 mai 2019 à 12h23

Dans le staff de l'EDF, ils savent tellement bien où il vont, qu'ils n'en finissent pas de piller ce qui marche. En ce moment c'est le ST, alors va pour le ST !!! Tant mieux pour les petits gars qui méritent leurs sélections, Mais les Toulousains , si ils sont bons, c'est parce qu'ils évoluent dans un certain contexte. Dans un autre environnement avec des gars qui n'évoluent pas à la même vitesse qu'eux............

répondre
4
0
voir tout chrono, rugby
1 / 10