Réalité virtuelle, véhicules motorisés, absence d'arbitre : ces autres façons de jouer au foot sur consoles

VRFC Virtual Reality Football Club, un mauvais jeu de foot en VR.

En parallèle des simulations traditionnelles dites réalistes, on a parfois le droit à des jeux de football arcades originaux et décalés. Pas toujours pour le meilleur...

Le football se joue sur consoles depuis une quarantaine d'années maintenant, avec une évolution tendant inévitablement vers le réalisme. Le duel à distance entre PES et FIFA rythme chaque saison la pratique virtuelle de la discipline. Le dernier épisode de la licence d'EA Sports s'est permis quelques fantaisies, avec un mode Kick off permettant de nombreuses libertés. Les fameux tirs lointains qui valent double, ou encore l'absence totale d'arbitre. Un plaisir arcade plutôt inattendu par les temps qui courent...

Une formule déjà aperçue au début des années 1990 dans Soccer Brawl. Un titre futuriste très populaire dans les salles d'arcades, et adapté sur consoles Neo-Geo. Disposant d'une qualité graphique que ne pouvaient offrir les autres plates-formes de salons, le jeu met aux prises deux équipes composées de robots et dotées de supers pouvoirs, tels que des attaques électriques ou des tirs surpuissants tout simplement inarrêtables...

Des frappes lourdes et imparables, il en est également question dans le savoureux Adidas Power Soccer. Une série composée de trois volets, sortis entre 1996 et 1998 sur PlayStation, mais dont on ne retiendra que le volet initial. S'il était possible de jouer dans les règles de l'art, c'est bien le mode arcade qui faisait tout l'intérêt du titre. Sponsorisé par la célèbre marque à trois bandes (avec notamment des spots publicitaires pendant les temps de chargement), le jeu met en avant une des gammes de crampons de l'équipementier à travers le fameux « Predator Kick ». Un tir qui propulsait systématiquement le gardien au fond de sa cage bien que ce dernier ait pourtant donné l'impression d'avoir saisi le ballon. Coups de pied au visage de l'adversaire, mains volontaires et autres tirages de maillots, mieux valait ne pas être trop fair-play...

Autre ovni en matière de foot sur consoles, Inazuma Eleven. Une sorte de « Soccer-RPG » comme le décrivent ses créateurs, la rencontre entre un jeu de rôle fortement inspiré de l'univers des Pokemon et un opus de ballon rond plus conventionnel. Le but étant de composer la meilleure équipe possible pour atteindre les sommets, comprenez le tournoi Football Frontier, après avoir sillonné un maximum de terrains de jeux. Les combats prennent ici la forme de rencontres de football soutenues par des techniques spéciales en tous genres. Les joueurs bénéficient eux de points d'expérience à chaque bonne performance, à la manière d'un RPG donc. Une déclinaison originale qui séduit d'emblée le public, majoritairement adolescent, dès sa parution sur DS et 3DS en 2011.

Un peu moins de deux ans après la commercialisation de la Wii, Nintendo propose aux joueurs d'accentuer leurs exercices physiques à la maison, grâce à Wii Fit et la Balance Board. Et notamment par l'intermédiaire d'un entraînement de foot pour le moins original, qui consistait à renvoyer le ballon de la tête tout en évitant certains objets (crampons et... têtes de panda !). Pour réussir ce périlleux exercice, il était impératif de tenir parfaitement en équilibre.

Proposant aussi un gameplay basé sur le contrôle de mouvements de la plateforme familiale, les quelques épisodes de FIFA apparus sur Wii ne sont pas restés dans les annales. Sensations de jeu atroces, plaisir inexistant et les graphismes obsolètes : tout le contraire de ce qui était alors servi par EA Sports sur les autres consoles...

Encore plus immersif, Virtual Reality Football Club est sans doute à ce jour le meilleur jeu VR de ballon rond. C'est dire tout le chemin qui reste à parcourir pour les différents casques immersifs présents sur le marché. Laborieux au possible, VRFC propose une jouabilité d'emblée exaspérante. On se déplace ici en bougeant les mains, les manettes mimant les mouvements des jambes. En ce qui concerne les dribbles et les passes, c'est confus et, si on n'a presque pas la nausée en contemplant les environs, le rendu visuel est très peu reluisant. La pelouse quant à elle est délimitée par des barrières invisibles, ce qui n'apporte rien au rythme de jeu pour autant qui reste toujours aussi mou, en atteste l'absence totale de collisions...

L'originalité en matière de foot sur consoles porte un nom : Rocket League. Des rencontres spectaculaires à bord de véhicules motorisés, avec une énorme sphère rebondissante en guise de ballon et une exigence bien plus profonde qu'on ne pourrait le penser. En atteste la place prise par le jeu sur la scène de l'esport...

Le football à moteur, un concept déjà expérimenté sur Super Nintendo en 1994. Dans Street Racer, un jeu de course ouvertement inspiré de Super Mario Kart, un mode lui permettait de prendre part à une compétition alternative, baptisée Soccer. Avec un objectif simple, marquer le plus de buts, sur une seule moitié de terrain et une cage unique défendue par une barrière qui ne cesse de se déplacer sur sa ligne.

publié le 16 mai 2019 à 16h30 mis à jour le 17 mai 2019 à 10h34
commentaires (6) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
djoban74 le 16 mai 2019 à 18h04

A quand le retour de world soccer pour ceux qui connaissent

répondre
12
0
voir tous les commentaires... (6)
voir tout chrono
1 / 10