Pourquoi le duel FIFA-PES symbolise si bien le Classique PSG-OM

Forfait pour le Classique de ce dimanche, Neymar est l'ambassadeur de FIFA 19 (EA Sports).

La rivalité entre les deux simulations de foot remonte à plus de deux décennies. Et par bien des aspects, elle est comparable au Classique. Avec le Paris-SG dans le rôle de FIFA, et l'OM en mode PES...

Même s'il a quelque peu perdu de son intensité, l'antagonisme entre club marseillais et parisien est toujours bien réel. À l'image de l'affrontement annuel entre FIFA et PES, c'est le match que tout le monde attend en France. Mais le parallèle entre les deux simulations sportives et le Classique PSG-OM ne s'arrête pas là.

Une domination sans partage

Dans cette opposition virtuelle, c'est l'OM qui tient le rôle de Pro Evolution Soccer, et par conséquent le PSG endosse le costume du rival FIFA. Ce dernier, à l'image du club de la capitale, surclasse dorénavant très nettement la concurrence, tuant dans l'oeuf tout semblant de suspense dès le début de saison. Le titre d'EA Sports dépassera d'ailleurs une fois de plus aisément le million d'exemplaires écoulés en France, bien loin devant PES. Et malgré un accueil critique moins enthousiaste dernièrement, son hégémonie n'est pas près de s'estomper...

Des budgets incomparables

Si Konami dispose de moyens conséquents pour développer et promouvoir son volet annuel, impossible pour l'éditeur nippon de soutenir la comparaison avec Electronic Arts. Comme chaque année, personne n'a pu échapper à l'une des innombrables campagnes publicitaires du géant américain. Spots télévisés, habillages de sites web prestigieux ou encore panneaux commerciaux dans tous les stades de football de la planète... FIFA est présent partout !

Ajoutée à cela l'exclusivité des licences officielles les plus importantes, et on comprend mieux pourquoi le match apparaît aujourd'hui aussi déséquilibré.

Un prestige toujours intact

À l'instar de l'Olympique de Marseille à l'échelle du football français, PES conserve une image à part dans le paysage vidéoludique. Malgré les difficultés qu'a pu rencontrer la licence au cours de la dernière décennie, son prestige n'en a que peu souffert. Pro Evolution Soccer surfe toujours sur son lustre d'antan, celui qui en faisait le bien culturel le plus prisé au début des années 2000. Une époque où le jeu vidéo possédait encore une part de « romantisme » et ne ressemblait pas autant à une industrie financière qu'aujourd'hui. La nostalgie qui l'entoure reste toujours aussi vive...

La relégation de PES en 2007

Après avoir atteint les sommets européens un soir de mai 1993, l'OM connaîtra les affres de la relégation à l'échelon inférieure seulement quelques mois plus tard. Un peu comme PES lors de l'arrivée de la PlayStation 3 en 2007, alors qu'il régnait tranquillement sur sa discipline. Pro Evolution Soccer quittait alors la cour des grands pour devenir peu à peu un titre lambda, lassant même ses fans les plus inconditionnels...

Des difficultés qui ont perduré jusqu'à l'avènement de l'actuelle génération de consoles, sur lesquelles la simulation de Konami ne figurait pas la première année. L'objectif étant de repartir sur de nouvelles bases, avec un nouveau « projet de jeu ».

Une longue série en cours

Comme Pro Evolution Soccer, l'OM ne s'en sort plus face à son meilleur ennemi. Sur les pelouses virtuelles, FIFA est invaincu depuis près de dix ans, le basculement ayant eu lieu avec l'arrivée de la septième génération de consoles comme indiqué plus haut. En Ligue 1, les Marseillais n'ont vaincu le PSG version qatarie que lors de leur tout premier affrontement, en novembre 2011 (3-0). Entre-temps, les stars parisiennes ont imposé leur loi et restent même sur dix-huit Classiques sans défaite toutes compétitions confondues, concédant seulement trois matchs nuls (dont un piteux 0-0 au Parc des Princes pour les débuts de Rudy Garcia en octobre 2016). La série va-t-elle se prolonger ce dimanche ?

publié le 17 mars 2019 à 16h05 mis à jour le 17 avril 2019 à 11h09
commentaires (7) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
steve urkel nhdl le 17 mars 2019 à 16h31

Sinon pes c'est du foot fifa c'est autre chose.....

répondre
5
1
voir tous les commentaires... (7)
voir tout chrono
1 / 10