Romain Langasque, après le premier tour du British Open : « Si je me donne une note sur 10, je suis à 8 »

Romain Langasque lors du premier tour du British Open. (DR)

En rendant une première carte à -2 dans le cadre du premier tour de The Open, le Français a poursuivi sur la lancée de sa troisième place au Scottish Open dimanche dernier. Solide et lucide, il reste au contact des meilleurs.

« Comment vous sentiez-vous sur le tee n°1 ?
C'est un départ franchement compliqué parce que c'est assez large mais il y a un hors-limites des deux côtés. Malgré le fait que ce soit un fer au départ, sincèrement je me disais dans ma tête : "c'est jeudi matin tôt, essaye d'avoir un putt pour le par.". Après je savais que le reste était assez simple. Malheureusement, je ne fais pas un mauvais coup de fer du départ mais je suis très mal positionné dans le rough donc après c'est un coup de wedge et deux putts. Le 1 c'est toujours le plus compliqué, il faut se mettre dedans mais une fois qu'on y est, la pression est repartie.

Ce premier tour s'est-il ensuite inscrit dans la continuité de la semaine dernière en Écosse ?
Oui, c'était un super tour, j'ai été solide de A à Z, j'ai raté quelques coups mais aux bons endroits et sur ce parcours ça fait partie du jeu. J'ai été assez bon autour des greens, en utilisant beaucoup mon putter et ça a été mon point fort aujourd'hui (jeudi). J'avais la vitesse assez facilement et ça m'a permis de ne pas trop me mettre en danger. Après, l'aller était plutôt plus abordable que le retour. Avoir beaucoup de vent soit plein contre, soit avec, ça aide tandis qu'au retour, le vent est plus de travers et c'est un peu plus chaud d'aller autour des drapeaux. Donc je suis content d'avoir fait le par au retour malgré ce 3 putts au 17.

Au trou n°7, sur ce par 5, vous avez sorti le bois 3 au deuxième coup pour attaquer le green en deux avant de vous raviser et de jouer un fer. Résultat : un birdie, celui de la sagesse ?
J'avais la possibilité, un super "lie" (position au sol) et la distance pour y aller. À ce moment, je jouais super bien, j'étais dans une bonne dynamique mais je me disais que si je ne faisais pas le coup parfait non plus je pouvais me retrouver dans des endroits compliqués. Je me suis dit  : "Tu joues fer 7 et fer 9 et t'as une occasion de birdie." C'est un parcours où je vais essayer de jouer comme ça toute la semaine. Si jamais j'ai d'autres opportunités d'y aller, je vais essayer d'être offensif dès le départ. C'est ce que j'ai fait aujourd'hui, j'ai quand même tapé souvent offensif mais à côté de ça j'ai été plutôt milieu de green, sur les côtés opposés des drapeaux, c'était important.

Il y a deux jours vous nous aviez dit que jouer 4 fois -2 à Portrush vous irait bien, vous êtes donc pile dans votre plan ?
Ouais, c'est le feeling que j'avais. Si je me donne une note sur 10, je suis à 8. C'est un super score sur un parcours qui se défend bien, et qui je pense va devenir de plus en plus dur sauf s'il pleut fort. Mais avec le vent il va sécher vite. On verra l'évolution mais je suis très heureux de la première journée. »

publié le 18 juillet 2019 à 15h20 mis à jour le 18 juillet 2019 à 15h39
commentaires (4) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
alb-atroce le 18 juillet 2019 à 15h49

Super Carte Romain ! Bravo et ne lâche rien sur les 3 prochains jours, on est derrière toi !

répondre
9
0
voir tous les commentaires... (4)
voir tout chrono, golf
1 / 10