voir plus...

Coupe du monde 2019 : les Américaines rejoignent difficilement les Bleues en quarts de finale

Tombeuses de l'Espagne grâce à un penalty litigieux transformé par Rapinoe lundi, les Américaines ont affiché des failles que la France pourrait exploiter vendredi.

Les Américaines ont peiné pour se défaire d'Espagnoles très accrocheuses.. (R. Martin/L'Équipe)

Coupe du monde 2019 : les Américaines rejoignent difficilement les Bleues en quarts de finale

Tombeuses de l'Espagne grâce à un penalty litigieux transformé par Rapinoe lundi, les Américaines ont affiché des failles que la France pourrait exploiter vendredi.

C'était écrit, annoncé, attendu, mais ce n'est peut-être pas l'ogre tant redouté que les Bleues défieront au Parc des Princes vendredi en quarts de finale. Après un premier tour sans encombre, presque sans se forcer, les championnes du monde américaines ont enfin trouvé à qui parler lundi. On mentirait si on écrivait qu'on attendait les Espagnoles à ce niveau, mais le défi physique dans lequel elles ont fait basculer ce huitième de finale doit donner des idées à Corinne Diacre et ses joueuses. Il aura fallu un penalty litigieux transformé par Megan Rapinoe (75e) après cinq minutes de flottement - et l'intervention du VAR - pour que les tenantes du titre s'en sortent.

commentaires (75) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
ms1508 le 25 juin 2019 à 05h49

Il faut arrêter avec ces éloges sur les US. Cette équipe n'a aucune marge(sauf sur la Corée)et sans l'aide de la VAR et ses interprètations arbitraires,elle passait peut être à la trappe dès les 1/8emes. Tout le monde sait très bien que sur 1 match, une équipe de CFA ,peut battre une équipe de L1. Et comme entre les US et la France les équipes se valent, ç'est du 50-50. Le reste ç'est du blabla pour faire mousser.

répondre
36
13
voir tous les commentaires... (75)
voir tout chrono, football
1 / 10