voir plus...

Coupe du monde : nouveau surbooking à prévoir lors de France-Norvège

Des billets vendus plusieurs fois pourraient empêcher des supporters d'accéder à l'Allianz Riviera ce mercredi soir, comme cela s'est produit pour le match d'ouverture, vendredi à Paris.

Des billets vendus plusieurs fois pourraient empêcher des supporters d'accéder à l'Allianz Riviera ce mercredi soir. (S.Mantey/L'Equipe)

Coupe du monde : nouveau surbooking à prévoir lors de France-Norvège

Des billets vendus plusieurs fois pourraient empêcher des supporters d'accéder à l'Allianz Riviera ce mercredi soir, comme cela s'est produit pour le match d'ouverture, vendredi à Paris.

Avant le deuxième match des Bleues dans leur Coupe du monde, ce prestataire en billetterie familier des grands événements n'est guère optimiste : « Les problèmes du match d'ouverture ont des chances de se reproduire pour les autres matches à guichets fermés, pour lesquels la revente de billets a été importante sur des plateformes douteuses. »

Selon les estimations de ce bon connaisseur de la billetterie de la compétition, « plusieurs dizaines de personnes » pourtant munies de billets ont été privées de France - Corée du Sud vendredi (4-0). Ce soir-là, les bornes du Parc des Princes ont tinté pour signifier que le code-barres de ces billets avait déjà été scanné quelques minutes plus tôt. Autrement dit, comme expliqué sur le site L'Équipe par Erwan Le Prévost, le directeur du Comité d'oganisation local (COL), « une vraie place » a pu être « revendue plusieurs fois » sur une ou plusieurs plateformes, et seul le premier arrivé a pu accéder au siège réservé, souvent à un prix bien plus élevé qu'à l'origine.

Selon le COL, la plupart de ces vrais-faux billets « intraçables » ont été vendus sur Viagogo, le géant du deuxième marché des billets, passé en quelques années de partenaire du sport français (Paris-SG, Roland-Garros) à ennemi n° 1, plusieurs fois condamné (Fédérations françaises de football et de tennis, Ligue de football professionnel...). Également ciblée par une plainte de la FIFA pour « concurrence déloyale », la plateforme, domiciliée dans le paradis fiscal américain de l'État du Delaware et basée en Suisse, n'était pas joignable mardi.

« C'est le problème de la dérégulation à outrance de ce marché, poursuit le spécialiste que nous avons consulté. Les bourses d'échanges peuvent être très vertueuses, comme celle de la FIFA pour ce Mondial féminin ou du PSG et de Roland-Garros depuis leur rupture avec Viagogo, mais les plateformes non partenaires, qui achètent aussi des stocks de places, font s'envoler les prix au détriment des organisateurs et favorisent les arnaques. » Ce n'est pas tout.

Des bugs sur les billets FIFA

D'autres incidents de billetterie ont compliqué l'accès au Parc des Princes, même pour des spectateurs munis de sésames achetés via la Fédération internationale. Ces recalés ont rejoint les autres dans la longue file qui s'est formée au seul « guichet des litiges » ouvert, un dispositif que le COL admet avoir sous-dimensionné.

Exemple : Jean-Marc (70 ans) et ses deux petites-filles de dix et quinze ans ont raté la cérémonie d'ouverture et n'ont même pu entrer dans le stade que cinq minutes avant la mi-temps. Pour une raison que le COL ne s'expliquait pas mardi, leurs places en tribune M avaient été annulées et remplacées par d'autres en tribune K, sans préavis, alors même que la FIFA s'était fendue d'un texto la veille pour leur souhaiter « bon match ». Et, contrairement à ce qui leur a été promis au guichet, ils n'ont pas été « surclassés » : de places à hauteur des 18 mètres, ils se sont retrouvés au-delà du poteau de corner, de l'autre côté de la tribune présidentielle, certes plus près de la pelouse mais aussi plus excentrés. Le COL plaide le bug isolé et nous a assuré qu'il examinait un dédommagement, lequel pourrait prendre la forme d'une invitation pour une autre rencontre.

publié le 12 juin 2019 à 00h05
commentaires (3)
les mieux notés les plus récents
olivierauberger 12 juin 2019

C’est une honte, un scandale !

répondre
10
1
voir tous les commentaires... (3) commenter cet article
voir tout chrono, football
1 / 10