voir plus...

Coupe du monde : Amandine Henry, souveraine en son pays

Impliquée dans son rôle de capitaine et très sollicitée par les médias, la milieu de terrain a dû surmonter blessure et coups durs pour devenir la figure de proue des Bleues.

Impliquée dans son rôle de capitaine et très sollicitée par les médias, la milieu de terrain a dû surmonter blessure et coups durs pour devenir la figure de proue des Bleues. (F.Porcu/L'Equipe)

Coupe du monde : Amandine Henry, souveraine en son pays

Impliquée dans son rôle de capitaine et très sollicitée par les médias, la milieu de terrain a dû surmonter blessure et coups durs pour devenir la figure de proue des Bleues.

Amandine Henry est partout. Sur les couvertures des magazines, les présentoirs des librairies, dans les reportages télé et sur le terrain. Sur le terrain surtout. Vendredi soir, la prestation de la capitaine des Bleues face à la Corée du Sud était scrutée (4-0). Parce qu'elle s'était blessée au dos la semaine précédente et que toute l'équipe de France a retenu son souffle pendant quelques jours. Omniprésente, elle a étouffé les milieux coréennes, cassé les lignes et même marqué en fin de match. Rassurée. « Je suis satisfaite, mais je peux encore faire mieux, disait-elle hier en conférence de presse. Je peux encore faire plus, être plus en mouvement. » Faire plus, toujours plus, sur le terrain et pour le groupe.

commentaires (19)
les mieux notés les plus récents
artemisios 12 juin 2019

C'est un peu la meilleur en même temps.

répondre
12
3
voir tous les commentaires... (19) commenter cet article
voir tout chrono, football
1 / 10