voir plus...

Coupe du monde 2019 : les États-Unis s'imposent contre le Chili et se qualifient pour les huitièmes de finale

Cinq jours après leur victoire historique contre la Thaïlande (13-0), les États-Unis ont facilement battu le Chili (3-0) dimanche. Les Américaines sont qualifiées pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.

Pour leur deuxième sortie de la compétition face au Chili, les coéquipières de l'ancienne Parisienne Lindsey Horan se sont aisément imposées ce dimanche (3-0). Elles sont déjà qualifiées pour les huitièmes de finale. Le prochain match contre la Suède, jeudi au Havre, fera office de finale de ce groupe F et déterminera quel adversaire potentiel l'équipe de France pourrait rencontrer en quart de finale le 28 juin, au Parc des Princes.

Le match: 3-0

Sur le banc de touche, Jill Ellis pouvait avoir le sourire en conversant avec son assistant. La sélectionneuse américaine a assisté, une nouvelle fois, à un récital de ses joueuses. Entre la leçon infligée à la Thaïlande (13-0), mardi et cette balade dominicale (3-0), pas moins de sept joueuses ont été changées au coup d'envoi entre les deux rendez-vous. Mais sans pour autant perturber le collectif américain ni le diminuer.

Si le score apparaît plus conforme à une rencontre de football, il ne dit pas tout de la gigantesque domination US. Les coéquipières de la capitaine Carli Lloyd, auteure d'un doublé (11e, 35e), ont touché trois fois les montants et manqué un penalty. Et sans plusieurs parades de leur gardienne Christiane Endler, qui officie au PSG, l'après-midi aurait été bien plus pénible pour les courageuses Chiliennes, tant elles ont défendu et peiné à passer la ligne médiane. Néanmoins, sur une de leurs rares incursions, elles ont inscrit un but, refusé pour hors-jeu (22e).

La joueuse: Lloyd, deux buts et deux ratés

Deux buts, un penalty manqué et un poteau trouvé sur un tir en tout début de match (4e), Carli Lloyd aura été l'une des actrices majeures du match. Vice-capitaine de la sélection quadruple championne olympique avec Alex Morgan et Megan Rapinoe, l'attaquante de bientôt 37 ans (elle les aura le 16 juillet) est un des piliers du foot US. Elle a porté ce dimanche la tunique de son pays pour la 276e fois... Malgré sa belle prestation, elle n'a pas été élue meilleure joueuse du match. C'est Christiane Endler qui a décroché ce titre honorifique.Il faut dire qu'elle a multiplié les miracles.

16
Le nombre de buts déjà inscrits par les Américaines en deux rencontres de cette Coupe du monde pour aucun encaissé. Elles sont, bien évidemment, grâce à leur carton inaugural 13-0 contre la Thaïlande, la meilleure attaque de la compétition. Deux d'entre elles, Alex Morgan et Carli Lloyd, avec respectivement cinq et trois réalisations en deux sorties, figurent sur le podium des meilleures buteuses du tournoi, la seconde étant à égalité avec l'Italienne Girelli.

lire aussi

Le film du match

publié le 16 juin 2019 à 19h59 mis à jour le 16 juin 2019 à 21h56
commentaires (62) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
neo89 le 16 juin 2019 à 20h13

ça va être dur pour la France en quarts...

répondre
40
3
voir tous les commentaires... (62)
voir tout chrono, football
1 / 10