Une huitième étape pleine de panache pour Thomas de Gendt, Thibaut Pinot, Julian Alaphilippe et les autres

L'étape de samedi a magnifié l'esprit d'attaque et ramené le cyclisme à cette magnifique brutalité qui déchaîne les passions.

Une huitième étape pleine de panache pour Thomas de Gendt, Thibaut Pinot, Julian Alaphilippe et les autres

L'étape de samedi a magnifié l'esprit d'attaque et ramené le cyclisme à cette magnifique brutalité qui déchaîne les passions.

L'étape d'hier était un feu d'artifice et Stéphane Rossetto se serait damné pour en avoir allumé la mèche. Alors que son échappée (avec Yoann Offredo) s'était fait dissoudre au bout de 200 km, vendredi, le coureur de Cofidis avait accusé le peloton « de manquer de panache ».

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
voir tout chrono, cyclisme sur route
1 / 10