Tour de France : un coup de bordure ruine le rêve de Thibaut Pinot lors de la 10e étape

Un coup de bordure a ruiné tous les efforts de Thibaut Pinot, relégué lundi à 1'40'' de la plupart de ses rivaux. Le rêve qu'il avait commencé à bâtir lors de cette première semaine de course s'est effondré.

À trente-quatre kilomètres de l'arrivée, sous l'impulsion des Deceunink-Quick Step et de Alaphilippe, un groupe se détache en tête, piégant plusieurs favoris, dont Pinot. (B. Papon/L'Equipe)

Tour de France : un coup de bordure ruine le rêve de Thibaut Pinot lors de la 10e étape

Un coup de bordure a ruiné tous les efforts de Thibaut Pinot, relégué lundi à 1'40'' de la plupart de ses rivaux. Le rêve qu'il avait commencé à bâtir lors de cette première semaine de course s'est effondré.

Ah, certains devaient les apercevoir, le hamac de la journée de repos, la sieste baveuse, le vidage de crâne devant une série Netflix en carton, mais c'était compter sans les experts en climatisation, qui avaient semble-t-il un chantier à finir et décidèrent de ventiler la tronche de tout le monde à trente-quatre bornes de l'arrivée. L'échappée sifflotait à l'avant, on lui avait même redéroulé un peu de câble pour ne pas avoir à s'activer trop tôt, et là, un rond-point, une brise qui réveille les crocodiles endormis, et les Deceuninck-Quick Step, distributeurs de rafraîchissements depuis que le vent existe, enclenchèrent.

commentaires (52) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
rink34 le 16 juillet 2019 à 06h36

Et Jalabert qui tout au long de la retransmission ne croyait pas au coup de bordure et pourtant habitant du coin. Preuve s'il en est que même les experts peuvent se tromper...

répondre
11
0
voir tous les commentaires... (52)
voir tout chrono, cyclisme sur route
1 / 10