Tour de France : Julian Alaphilippe, inspiré par les meilleurs

Les Deceuninck-Quick Step ont été prépondérants pour asseoir le Maillot Jaune de Julian Alaphilippe.

Julian Alaphilippe a fait une bonne opération au classement général hier, presque involontairement, assure-t-il. (PAPON BERNARD / L'EQUIPE)

Tour de France : Julian Alaphilippe, inspiré par les meilleurs

Les Deceuninck-Quick Step ont été prépondérants pour asseoir le Maillot Jaune de Julian Alaphilippe.

Avec une patience infinie, Julian Alaphilippe assure le service après-vente du Maillot Jaune. Chaque soir, il répond aux sollicitations des médias. Beaucoup de questions lui sont posées en anglais et il répond en finissant souvent son propos avec le petit mot qui fait sourire. Comme il a quitté l'école de bonne heure, il a appris la langue de Shakespeare sur le tas et le tard. Il exécrait le solfège mais il est devenu un bon musicien, un joueur de batterie. Julian Alaphilippe est un autodidacte, un instinctif. Et quand cet instinct est encadré sans être étouffé par le savoir-faire des Deceuninck-Quick Step (qui l'ont exporté dans le Tarn lorsque le vent traversait la route), cela donne un avantage au classement général qu'il n'aurait sans doute jamais imaginé posséder à la moitié du Tour.

commentaires (58) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
michel.d81 le 16 juillet 2019 à 09h39

L’homme orchestre..

répondre
62
3
voir tous les commentaires... (58)
voir tout chrono, cyclisme sur route
1 / 10