Jean-Luc Molineris, vainqueur d'étape sur le Tour de France 1974 : «Je me suis dit : "Après ça, tu peux mourir"»

En 1974, l'Azuréen gagne son étape à Harelbeke, en Belgique, devant Michel Pollentier. Tout un accomplissement personnel qui a vu le jour grâce à l'assentiment d'Eddy Merckx.

Vainqueur au sprint, Jean-Luc Molineris laisse éclater sa joie en franchissant la ligne d'arrivée tracée à Harelbeke, en 1974. (L'Equipe)

Jean-Luc Molineris, vainqueur d'étape sur le Tour de France 1974 : «Je me suis dit : "Après ça, tu peux mourir"»

En 1974, l'Azuréen gagne son étape à Harelbeke, en Belgique, devant Michel Pollentier. Tout un accomplissement personnel qui a vu le jour grâce à l'assentiment d'Eddy Merckx.

Ses étés, Jean-Luc Molineris les passe à Caraglio, près de Cuneo, en Italie, dans la maison familiale. Son père, « maigre Pierre », lauréat de la 4e étape du Tour en 1952, poète à ses heures perdues - « Il a écrit sur le Ventoux, une obsession chez lui » -, y avait accueilli un Fausto Coppi en pleine rupture conjugale. « Coppi lui avait remis une valise en dépôt pleine d'argent et de lingots. Et il lui avait dit : "Amène ça en France. Moi, ils vont me fouiller." » Une plaque sur la façade rappelle cet épisode. Jean-Luc est né de cet héritage, et n'a pas eu à chercher longtemps sa vocation. « Mon père, qui dirigeait l'équipe Gancia-Urago à Nice, m'emmenait sur les courses. Sur le Tour du Sud-Est, j'étais resté ébloui par un retour d'Anquetil sur crevaison. J'avais dix ans, et plus que deux ambitions : passer pro et gagner une étape du Tour. » Contrat rempli en 1974, sur la chaussée d'Harelbeke, en Belgique, aux dépens de Michel Pollentier.

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
commentaires (11) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
Douai59Nord le 18 juillet 2019 à 12h42

Peut être le plus bel article de la série. Un vrai témoignage sans fard et sans concession sur le cyclisme des années 60/70. Certains sont préservés (J. Stablinski), d'autres ne sortent pas grandis (Poulidor, Delisle, ...). et d'autres paraissent encore plus grands. De seigneurs. dixit Molinéris. (Merckx, De Vlaminck...) Très beau témoignage

répondre
14
0
voir tous les commentaires... (11)