Warren Barguil : « J'ai peut-être été un peu trop euphorique »

Warren Barguil s'est battu sur les pentes de la Planche des Belles Filles. (S. Mantey/L'Équipe)

Warren Barguil a attaqué jeudi lors de la 6e étape du Tour de France. S'il n'a pas réussi à tenir tête aux favoris, le Breton se satisfait de ses sensations.

Warren Barguil (Arkéa-Samsic) après la 6e étape du Tour de France : « Ce n'était pas la journée idéale... Au moment où je prends un bidon dans la deuxième ascension, un coureur tombe devant moi. Avec une seule main sur le guidon, je n'ai pas pu freiner. Je chute, sans gravité, mais je dois faire un premier effort avec mes équipiers pour revenir dans le peloton. Ensuite, j'ai un problème avec ma roue avant, Florian Vachon me donne la sienne et c'est reparti pour une chasse derrière le peloton. Les gars ont été au top. Kevin Ledanois et Anthony Delaplace m'ont vraiment bien placé au pied de l'avant-dernière difficulté. Ensuite, Elie Gesbert a fait un gros travail au pied de la dernière ascension. J'ai attaqué à 3,5 kilomètres de l'arrivée, j'ai peut-être été un peu trop euphorique mais je voulais me faire plaisir. C'est comme ça que je conçois le vélo. J'ai d'abord fait le boomerang mais ensuite j'ai réussi à garder un bon rythme. Dans les 500 derniers mètres j'ai vraiment tout donné. C'était une belle étape, ce soir je suis content d'avoir retrouvé un bon niveau. »

publié le 11 juillet 2019 à 22h45 mis à jour le 11 juillet 2019 à 22h49
commentaires (33) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
10platini le 11 juillet 2019 à 22h50

Ça m'a bien plu ce qu'a fait Warren ! C'est bon pour lui et la suite du tour.

répondre
53
5
voir tous les commentaires... (33)
voir tout chrono, cyclisme sur route
1 / 10