Vincent Lavenu : «Romain Bardet a eu une panne de jambes»

Romain Bardet a perdu la roue des favoris dans le dernier mur. 'Stéphane Mantey/L'Équipe)

Le manager d'AG2R La Mondiale regrette la défaillance de son leader dans le dernier kilomètre de la Planche des Belles Filles, mais il ne veut «pas tirer un trait sur le général».

Vincent Lavenu (manager d'AG2R) : « On s'attendait au meilleur et ce n'est pas le meilleur qui est arrivé. Le travail avait pourtant bien été effectué. Aujourd'hui, il a eu une panne de jambes. C'est le sport de haut niveau, où un et un ne font pas toujours deux : il y a des aléas, des circonstances de course. Il ne faut surtout pas se démobiliser et garder le cap. On ne va pas tirer un trait sur le général. Une journée, c'est une journée : si ça se trouve, sur la prochaine étape de montagne, il va se retrouver. Il aura des possibilités de faire une remontada. On peut compter sur le tempérament et la force morale de Romain pour rebondir et nous apporter de belles satisfactions d'ici la fin du Tour. »

Julien Jurdie (directeur sportif d'AG2R) : « Le bilan est mauvais, forcément. On ne peut pas dire autre chose. On pensait récupérer des secondes et on en perd : ce n'est pas une bonne journée. On ne l'a pas senti venir, les infos à la radio étaient plutôt bonnes, Romain n'avait aucun souci jusqu'au pied du dernier col. Il semblait en contrôle. Ça reste un humain, il peut avoir des défaillances. L'histoire du Tour n'est pas finie : il reste quinze jours et encore beaucoup de choses à faire. Avec autant de retard au bout d'une semaine (il est 26e à 2'57'' de la tête et à 2'08'' du premier des favoris, Geraint Thomas), ça devient compliqué, mais il faut rester positif. On ne va pas être abattus dès la première défaite. Il va falloir se servir de ce retard pour passer à l'attaque. »

publié le 11 juillet 2019 à 21h38
commentaires (49) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
nairod3 le 12 juillet 2019 à 00h38

"On ne l'a pas senti venir"... J'espère que c'est juste de la mauvaise com', parce que nous, simples suiveurs, on avait vu que depuis le début de saison qu'il était en difficulté (Catalogne, Dauphiné, Mont Ventoux challenge). Même mardi, et plus globalement le résultat d'équipe de dimanche, donnaient des signes d'inquiétude. Le résultat d'aujourd'hui est au contraire logique, et cohérent par rapport au niveau 2019 de ses adversaires.

répondre
47
3
voir tous les commentaires... (49)
voir tout chrono, cyclisme sur route
1 / 10