Quelle troisième semaine pour les classements annexes du Tour de France ?

Tim Wellens devra cravacher pour conserver le maillot à pois. ( - ) MANTEY STEPHANE L'EQUIPE

A l'entame de la troisième semaine, le Tour de France est loin d'avoir livré toutes ses vérités. Si la lutte pour le maillot jaune est particulièrement indécise, les classements annexes pourraient également évoluer. Notamment celui du Grand Prix de la montagne.

Peter Sagan fonce vers le maillot vert

Grand favori à sa propre succession, Peter Sagan est exactement là où il était attendu, c'est-à-dire en tête du classement par points. Le Slovaque s'est emparé du maillot vert à l'issue de la troisième étape et ne le lâche plus. Vainqueur d'étape à Colmar, l'ancien champion du monde s'est construit un confortable matelas de 93 points d'avance sur son dauphin Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida). Autant dire qu'à moins d'abandonner, Sagan endossera dimanche un septième maillot vert sur les Champs-Elysées. Ce qui lui permettrait de dépasser Erik Zabel et de s'imposer comme le recordman du nombre de victoires au classement par points de la Grande Boucle.

Le top 5 du classement par points
1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) 284 pts
2. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida) 191 pts
3. Michael Matthews (Sunweb) 187 pts
4. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) 184 pts
5. Caleb Ewan (Lotto Soudal) 148 pts

La Movistar sans rivale au classement par équipes

Le classement par équipes est devenu une spécialité pour la Movistar. La formation espagnole l'a remporté trois fois sur les quatre dernières éditions du Tour de France. Les hommes d'Eusebio Unzué devraient d'ailleurs une nouvelle fois inscrire le nom de leur équipe au palmarès cette année puisqu'ils caracolent en tête du classement avec plus de 30 minutes d'avance sur Trek-Segafredo et Ineos. L'écurie emmenée par Mikel Landa, Alejandro Valverde et Nairo Quintana ne s'en contentera toutefois pas et devrait animer cette troisième semaine. L'idée est simple : hisser Landa le plus haut possible au général et remporter une étape.

Le top 5 du classement par équipes
1. Movistar Team en 183h28'20''
2. Trek-Segafredo à 30'45''
3. Team Ineos à 30'54''
4. Groupama-FDJ à 36'22''
5. Jumbo-Visma à 49'41''

Le chasse aux pois est ouverte

Le classement du Grand Prix de la montagne est certainement le plus ouvert des classements annexes avant la dernière semaine. Les Pyrénées n'ont pas permis d'éclaircir les choses. Au contraire, elles ont rebattu les cartes. Porteur du maillot à pois depuis la troisième étape, Tim Wellens (Lotto Soudal) a vu sa position fragilisée. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) est revenu à seulement 14 points après sa deuxième place à Foix dimanche. En très grande forme, le Franc-Comtois pourrait bien faire d'une pierre deux coups dans sa quête du maillot jaune en décrochant également le maillot à pois. Les Alpes seront difficiles et les points en jeu nombreux, ce qui pourrait également ouvrir la porte à des coureurs comme Romain Bardet (AG2R La Mondiale) ou Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida).

Le top 5 du classement de la montagne
1. Tim Wellens (Lotto Soudal) 64 pts
2. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) 50 pts
3. Thomas De Gendt (Lotto Soudal) 37 pts
4. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick-Step) 33 pts
5. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) 30 pts

Egan Bernal dans les pas de Nairo Quintana

Cinquième du classement général, Egan Bernal occupe en parallèle la première position au classement de meilleur jeune. Le Colombien ne devrait pas être inquiété puisqu'il compte 12'29'' d'avance sur David Gaudu (Groupama-FDJ), qui travaillera plus pour son leader Thibaut Pinot qu'il ne se battra pour le maillot blanc dans cette dernière semaine. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step) aurait pu être un adversaire, mais l'Espagnol a totalement craqué lors du week-end pyrénéen et accuse désormais plus de 30 minutes de retard. Sauf surprise, Bernal se dirige donc vers le maillot blanc et deviendra le quatrième Colombien à remporter ce classement annexe après Fabio Parra (1985), Alvaro Mejia (1991) et Nairo Quintana (2013 et 2015).

Le top 5 du classement des jeunes
1. Egan Bernal (Ineos) 61h02'24''
2. David Gaudu (Groupama-FDJ) à 12'29''
3. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step) à 33'16''
4. Laurens De Plus (Jumbo-Visma) à 45'26''
5. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) à 49'16''
publié le 22 juillet 2019 à 11h57 mis à jour le 22 juillet 2019 à 18h25
commentaires (49) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
luigimatula le 22 juillet 2019 à 12h26

Le maillot à pois récompense rarement le meilleur grimpeur

répondre
57
12
voir tous les commentaires... (49)
voir tout chrono, cyclisme sur route
1 / 10