Milos Teodosic rejoint la Virtus Bologne

Milos Teodosic lors de son avant-dernier match en NBA, le 13 décembre dernier à San Antonio. (/) M.Sobhani NBA/Getty Images

À 32 ans, Milos Teodosic, sans club depuis la résiliation de son contrat avec les Los Angeles Clippers en février, rejoint son entraîneur en équipe de Serbie, Sasha Djordjevic.

C'est une annonce qui fleure bon le tournant des années 2000, quand la Virtus Bologne était un des clubs les plus puissants d'Europe avec des joueurs comme Antoine Rigaudeau, Manu Ginobili et Predrag Danilovic. En officialisant samedi la signature pour trois ans de Milos Teodosic, elle franchit une nouvelle étape dans son retour au premier plan après des années de vache maigre, deux mois après avoir gagné une Coupe d'Europe, même si ce n'était « que » la Ligue des Champions (C3).

Certes, Milos Teodosic sort d'une saison gâchée, où il a fini par être libéré par les Clippers en février après avoir été oublié sur le banc alors que sa première saison en NBA, l'année précédente, avait été très correcte (9,5 points, 4,6 passes). Mais le Serbe, qui a préféré rester sans club ces derniers mois afin de se préparer pour la Coupe du monde (30 août-15 septembre, en Chine), reste un très gros calibre sur le Vieux Continent, trois ans après avoir remporté un trophée de meilleur joueur européen.

Meneur de caractère, pas athlétique ni bon défenseur mais doté d'un sang froid à toutes épreuves, il est le successeur en équipe de Serbie de Sasha Djordjevic, l'actuel sélectionneur et entraîneur de la Virtus. En 2019-20, l'équipe au maillot noir, que vient de quitter l'international français Amath Mbaye, disputera l'Eurocoupe (C2), où le tirage au sort l'a placée dans la poule de Monaco.

publié le 14 juillet 2019 à 12h46
commentaires (4) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
autreavis le 14 juillet 2019 à 12h51

sacré recrue bravo

répondre
8
0
voir tous les commentaires... (4)
voir tout chrono, basket
1 / 10