Survivalisme : les trois piliers de la survie

On peut survivre 30 jours sans manger, 3 jours sans boire et 3 minutes sans respirer. Les premières heures sont déterminantes pour ériger les piliers de l'autonomie lors d'une rupture de normalité.

Faire du feu

La maîtrise du feu est certainement la plus importante découverte humaine depuis la Préhistoire. Il est vital en survie, permet entre autres de purifier l'eau par ébullition, cuire la nourriture, éloigner les prédateurs et les insectes, s'éclairer, se réchauffer, se signaler... Même si la maîtrise remonte à environ 400 000 ans, faire du feu avec des moyens naturels peut prendre plusieurs jours comme le montrent les jeux de téléréalité The Island ou Koh-Lanta. Des allumettes humides, un briquet défectueux... et on se retrouve au Paléolithique !

Il existe plusieurs techniques pour créer une étincelle ou une braise. En faire une flamme est bien plus difficile. Le choix du premier combustible est déterminant, il est important qu'il soit bien sec. Parmi les techniques d'allumage, l'effet loupe avec un verre de lunette ou jumelle est efficace si le soleil le permet. Frotter un objet métallique (couteau ou mousqueton) sur une pierre crée des étincelles, encore faut-il l'associer à un combustible très inflammable (textile coton). Enfin, les techniques de perceuse manuelle entre une branche et une souche demandent de l'abnégation mais avec un peu d'expérience les apprentis aventuriers passeront de l'âge de pierre à celui du bronze en quelques séances.

S'hydrater

On peut survivre trois jours sans boire, au calme dans un environnement tempéré. En extérieur, le froid, la chaleur mais aussi le besoin de se déplacer augmentent nos besoins hydriques et caloriques. Selon les conditions, le temps de survie peut se réduire à quelques heures à peine. Capter de l'eau de pluie ou faire fondre de la neige sont donc les premiers réflexes de survie. N'attendez pas d'avoir soif, il sera trop tard. Si l'eau est impure et/ou boueuse, il convient de la filtrer avec du tissu, une chaussette ou une manche de chemise et la laisser reposer six à douze heures au soleil dans une bouteille ou alors la faire bouillir.

Sans feu et sans attendre douze heures, les comprimés de purification sont idéals. Les pailles filtrantes développées par Lifestraw ou Sawyer ont révolutionné la survie dans les milieux où l'eau est abondante. En revanche, quand la ressource est limitée voire inexistante, comme en mer ou dans le désert, la récolte de l'eau de ruissellement par condensation peut sauver... encore faut-il la maîtriser. Le rationnement, à raison d'un demi-litre d'eau par jour et d'un peu de sucre, peut permettre de tenir environ six jours si la température ne dépasse pas 24 degrés.

S'orienter

Que ce soit sur mer, en montagne, en plein désert ou au coeur d'une forêt, savoir s'orienter est fondamental en survie. Les grands explorateurs scrutaient les astres pour se repérer jusqu'à l'invention du sextant en 1730 et du GPS au siècle dernier. En autonomie, une bonne orientation permet de trouver une oasis, un col ou encore d'éviter de tourner en rond en forêt. Le système de navigation par satellite a été intégré pour la première fois dans une montre par Garmin en 2003.

Aujourd'hui, de nombreux objets connectés développés par les marques Garmin, Suunto ou Casio intègrent une technologie de navigation en plus des instruments de mesure destinés à la pratique sportive. Il est ainsi possible de déterminer un azimut pour suivre un cap sur une grande étendue (mer ou désert) ou bien d'entrer un point GPS pour trouver un endroit précis : un col ou un refuge en montagne, un gîte en rase campagne. Si vous êtes perdu, activez la fonction ad hoc (TracBack ou Petit Poucet selon les marques) pour revenir au point de départ. Si vous êtes blessé, une autre option (demande d'assistance) peut lancer un SOS via votre smartphone. Rassurant, le système « détection d'accident » développé par Garmin déclenche cette demande d'assistance automatiquement en cas de choc violent type chute en VTT.

publié le 26 juin 2019 à 13h04 mis à jour le 28 juin 2019 à 11h08
voir tout chrono, adrenaline
1 / 10